Une mauvaise chute, une exposition trop longue au soleil, une imprudence… Une minute d’inattention et l’accident est vite arrivé. Quelques conseils pour vous aider à prévenir les accidents domestiques.

 

À tout âge, tous vigilants !

Chaque année, pas moins de 11 millions d’accidents de la vie courante sont recensés. Chute, accident à l’école, intoxication, brûlure… les accidents domestiques sans tiers responsables sont très fréquents, la garantie accidents de la vie (GAV) couvre ces risques. Mais il appartient aussi à chacun d’être vigilant et prudent, à chaque instant et à tout âge.

 

Quelques principes de sécurité quotidienne

90% des accidents de la vie courante subis par des personnes de 75 ans et plus sont des chutes. Lieux de passage dégagés, rampes d’escalier et animaux de compagnie bien dressés sont les clés des chutes évitées.

Les enfants sont souvent victimes de l’inattention des adultes. Surveillez toujours les enfants qui se baignent ou qui jouent et ne laissez à leur portée ni petits objets faciles à avaler, ni appareils brûlants ou produits dangereux. Le plus en matière de sécurité domestique : leur apprendre dès le plus jeune âge à faire attention.

Les accidents de la vie sont également fréquents pendant les moments de bricolage et de jardinage. Être bien équipé et outillé, c’est être bien protégé. Mais la sécurité des autres est aussi importante : surtout, ne stockez pas de produits dangereux dans des contenants mal identifiés et ne laissez pas traîner vos outils et appareils.

 

Adopter un comportement adapté face aux vagues de chaleur

Les températures élevées ne sont pas toujours faciles à supporter. Chacun sait qu’il faut éviter de sortir aux heures les plus chaudes voire renoncer à certaines activités et boire au moins 1 litre et demi d’eau par jour. L’Association Saint-Christophe vous donne d’autres conseils prévention pour vous aider à mieux vivre la canicule et éviter les accidents domestiques qu’elle provoque (insolation, malaise, déshydratation…).

 

Rafraîchir son intérieur

Si la température extérieure est supérieure à la température intérieure, il est inutile d’aérer votre domicile. Cela ne servirait qu’à faire entrer la chaleur et augmenter la température intérieure.

Si vous choisissez de climatiser ou de ventiler votre intérieur, 24 °C est une température suffisante pour vous rafraîchir et éviter les chocs entre intérieur et extérieur. Sachez aussi que climatisation et ventilation assèchent l’air et qu’un humidificateur peut remédier à cet inconvénient.

 

Bien s’hydrater et s’alimenter

Boire 1 litre et demi de liquides par jour est une nécessité. Pour favoriser votre bonne hydratation, privilégiez les boissons tièdes et non sucrées (thé, eau à température ambiante…), plus rafraîchissantes à moyen terme que les boissons froides ou les sodas.

Une glace en plein été est un plaisir. Sachez que cela ne rafraîchit qu’instantanément et que cela n’a pas l’effet hydratant des liquides, contrairement aux fruits comme le melon, la pastèque, le raisin…

Enfin, évitez les repas trop copieux et les plats épicés ou trop salés.

 

Adapter sa tenue

Pour être plus à l’aise et favoriser la circulation de l’air, il est conseillé de privilégier les vêtements amples, clairs et légers.

Les crèmes pour le corps obturent les pores de la peau et intensifient la sudation, tandis que les produits de beauté contenant de l’alcool peuvent irriter la peau. Enfin, les mollets et avant-bras sont les radiateurs naturels de votre corps et les rafraîchir ou les humidifier régulièrement a tendance à faire baisser la température du corps.

 

Les intempéries sources d’accidents domestiques

Inondations suite à des orages violents, toiture abîmée par une tempête de neige, fuite de gaz après un ouragan… Les événements climatiques intenses sont sources de dangers et d’accidents. Les anticiper et savoir réagir rationnellement lorsque vous y êtes confronté aide à gérer ces moments stressants.

Quel que soit l’événement qui vous touche, les mots-clés de la sécurité pour éviter les accidents sont les mêmes : anticipation, préparation, mesures de précaution et de protection.

 

Prévention des risques d’accidents

Sécurité des biens et sécurité des personnes ne peuvent être négligées. Les collectivités (encore plus que les particuliers) se doivent d’être parées à toute éventualité.

- Renseignez-vous sur les risques avant votre installation (plan des risques de la mairie, consignes de sauvegarde…).

- Soyez attentifs aux informations et consignes des autorités publiques (alertes météo, évacuations…).

- Inventoriez vos équipements sensibles pour faciliter leur déplacement et leur mise à l’abri si nécessaire.

- Anticipez les évacuations et balisez les trajets de sortie.

- Restez vigilants pour bien réagir en toute situation.

 

Prévention des risques nautiques, pourquoi ?

Parmi les accidents de la vie courante, la noyade représente une part significative. En effet, elle est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 15 ans. De plus, les enfants de moins de 6 ans représentent 15% des décès par noyade accidentelle chaque année.

Ce risque ne concerne pas uniquement les enfants. Le dernier Baromètre Santé de l’Inpes, réalisé en 2010, montre que les personnes âgées de plus de 65 ans sont elles aussi concernées. 27% des hommes et 54% des femmes ne savent pas nager. Toute population confondue, un Français sur cinq ne sait pas nager.

Dans ces conditions, un guide de prévention des activités nautiques est essentiel. Saint-Christophe assurances, en partenariat avec l’UGSEL et le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a édité un guide.

Nous vous invitons à télécharger le guide prévention des activités nautiques.

 

Quelques règles de sécurité à garder à l’esprit

Lors des vacances d’été, familles, éducateurs et bénévoles peuvent être confrontés à des situations à risques. Que l’on soit à la mer, au bord d'un lac, ou d'une rivière, jouant, nageant, surfant ou pratiquant la voile, les risques de ces différents espaces naturels ne sont pas les mêmes.

  • S’informer sur le lieu de pratique de son activité
  • Consulter les caractéristiques du lieu, la météo, les zones à risques
  • Apprécier son niveau de pratique et sa forme physique
  • S’hydrater et s’alimenter
  • Etre accompagné ou surveillé
  • Etre attentif
  • Utiliser lorsque c’est nécessaire, le matériel adéquat.

De plus, il n’est jamais trop tard pour apprendre à nager. Pour les enfants l’âge privilégié se situe vers 6-7 ans. L’idéal étant d’apprendre dans de bonnes conditions auprès d’un maître-nageur.

 

 

Prévention des risques en montagne 

Que ce soit l’hiver ou l’été, la montagne offre un espace formidable de liberté pour toutes sortes d’activités. La France a la chance d’être dotée de massifs variés pouvant accueillir de saison en saison, à la fois le promeneur solitaire, les amoureux de la nature, les familles, les sportifs les plus audacieux… La montagne fait rêver, que l’on veuille arpenter des sentiers de randonnées, gravir des sommets escarpés, descendre des torrents tumultueux… ou dormir sous les étoiles.
Avec du bon sens, un minimum d’informations et de préparations, aborder la montagne peut se faire sans danger, tout en se souvenant que le risque zéro n’existe pas. Autant se donner, ainsi qu’à sa famille ou à ses amis, toutes les chances pour faire des moments passés en montagne, des temps de pur bonheur.

Avec son partenaire, l’UGSEL, l’Association Saint-Christophe a recensé un ensemble de précautions à prendre pour limiter autant qu’il est possible les accidents en montagne. Nous vous invitons à télécharger le guide de prévention pour les activités de montagne.

En tant qu’assureur, nous sommes bien placés pour savoir que chaque année la pratique des activités en montagne apporte son lot d’accidents plus ou moins graves. Nous nous sommes donc attachés à attirer votre attention sur les bonnes attitudes à avoir pour faire de vos activités en montagne, des moments inoubliables. 
 

Bien-être et plaisir en toute sécurité de 7 à 77 ans !

Que l’on soit novice ou chevronné, il est important de consulter régulièrement la météo, avoir une bonne préparation physique, opter pour des équipements fiables et adaptés aux besoins et aux difficultés, se protéger du froid et des rayons du soleil, prendre conseil… Nous vous présentons un ensemble de bonnes pratiques à partager avec tous ceux qui, comme vous, sont des amoureux de la montagne ou, s’ils la découvrent, le deviendront. La montagne est accueillante pour ceux qui la respectent. 
 

Etre bien assuré pour les risques en montagne

Avant de partir, pensez également à vérifier si vous êtes bien assuré. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à nous contacter concernant les risques en montagne.

 

 

 

 

Remonter